Les fleurs par les grands maîtres de l'estampe japonaise
EAN13
9782754110907
ISBN
978-2-7541-1090-7
Éditeur
Hazan
Date de publication
Collection
Beaux-Arts
Nombre de pages
226
Dimensions
16 x 12 x 5 cm
Poids
590 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les fleurs par les grands maîtres de l'estampe japonaise

De

Hazan

Beaux-Arts

Offres

Ce coffret met à l’honneur le thème des fleurs, et plus généralement de la nature, si importants dans l’art japonais, à travers une sélection des plus célèbres estampes du genre ancestral du kachô-ga, ces «  images de fleurs et d’animaux  », de l’époque d’Hokusai au début du xxe siècle.
Dès le début du xixe siècle, face à la politique d’isolationnisme du pays, les Japonais aspirent à plus de liberté, et trouvent dans la nature une échappatoire à la claustration ambiante et à l’asphyxie qui les menace à terme. 
 
Renouer avec la nature, écouter le rythme des saisons, admirer les fleurs de pruniers ou de cerisiers, goûter la fraîcheur du soir, contempler les premières neiges, ou surprendre l’envol des grues ou des oies sauvages sont autant d’occasions de longs voyages ou de simples promenades.
Hokusai et Hiroshige saisissent cette évolution de la société japonaise, qu’ils transcendent dans leurs magnifiques estampes de fleurs.
 
Conjuguant réalisme et spiritualité, observation directe et interprétation tout empreinte de shintoïsme et de bouddhisme, Hokusai (1760-1849), et Hiroshige (1797-1858) portent à sa perfection la représentation d’une nature magnifiée. Partant tous deux de l’observation de la faune et de la flore, ils en expriment, par des styles différents, la permanence et l’état d’éternel recommencement, en même temps que le caractère fragile et éphémère.
 
Aucun grand maître de l’estampe n’a capturé aussi bien l’âme de la nature japonaise qu’Hokusai. Pour Edmond de Goncourt, c’est «  le peintre universel qui, avec le dessin le plus vivant, a reproduit l’homme, la femme, l’oiseau, le poisson, l’arbre, la fleur, le brin d’herbe  […] qui a fait entrer, en son œuvre, l’humanité entière de son pays  ».
 
Ces deux grands noms de l’estampe vont inspirer nombre d’artistes, ceux notamment du mouvement shin-hanga («  nouvelles gravures  »), tels Imao Keinen (1845-1924) ou Ohara Koson (1877-1945), qui vont à leur tour célébrer les fleurs et la nature, et se passionner pour leurs plus infimes variations, puisant dans leurs formes et leurs textures une formidable source d’inspiration graphique
Cette sélection des plus belles estampes dédiées aux fleurs ne se veut pas simplement descriptive mais elle révèle comment les artistes les rêvent, les fantasment et leur donnent une force symbolique propre. Les fleurs deviennent ainsi l’expression des émotions, mais aussi celle d’un rapport profond avec la nature, plus que jamais au cœur des questionnements actuels.
S'identifier pour envoyer des commentaires.