• par (Libraire)
    7 mai 2020

    Le feu sur le feu.

    L'écriture. C'est ce qu'il faudra à Nina Bouraoui pour apaiser toute cette violence. Celle de ses désirs et celle du monde. Stopper l’hémorragie causée par la déchirure de 'exil, de l'homosexualité honnie et de la perte de l'enfance . Mais il arrive que l'écriture n'apaise pas. C'est le feu sur le feu.
    Magnifique texte porté par une voix de l'intime qui résonne longtemps...

    Mandy


  • par (Libraire)
    24 avril 2020

    Dans ce nouveau roman autobiographique, Nina Bouraoui revient sur son enfance algérienne, puis son adolescence à Paris. Étudiante, elle y rencontre une jeune femme, Ely, figure charismatique, aux tendances suicidaires, et un couple, Lizz et Laurence. Nina se sent attirée par ces femmes qui vivent librement leur amour et leurs désirs, alors qu'elle-même n'ose s'avouer ce qu'elle ressent. Muriel


  • 8 février 2020

    Fort comme le soleil, brûlant comme les questions

    Ardent portrait d'une femme, qui interroge ses souvenirs, entre Rennes, Alger et Paris, à 4, 14 et 18 ans, en quête d'amour et d'identité, mais aussi questionne ce qu'elle sait de ses parents et grands-parents. Des pas pour comprendre l'abandon et le désir, pour devenir, échapper, être libre. Écrire pour rêver, réparer, adoucir, retrouver la force du soleil perdu, capter la beauté au-delà de la tristesse, chercher l'origine de la violence - et la lumière.

    Anne-Marie


  • par (Libraire)
    8 février 2020

    Nina Bouraoui revient sur son enfance en Algérie et son adolescence à Paris. Un roman qui aborde la découverte du désir et l'identité sexuelle dans le Paris des années 80.

    Conseillé par Chloë