Le Secret de Joe Gould
EAN13
9782746733671
ISBN
978-2-7467-3367-1
Éditeur
Autrement
Date de publication
Collection
Littératures
Nombre de pages
192
Dimensions
21,9 x 14,7 x 1,4 cm
Poids
266 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Secret de Joe Gould

De

Traduit par

Autrement

Littératures

Indisponible
Portrait d'un marginal qui se dit l'auteur d'une oeuvre totale, Le Secret de Joe Gould se déploie en une extraordinaire quête de vérité et prend la dimension d'une légende moderne. Joe Gould, le « dernier des bohèmes », « petit homme joyeux, au physique émacié », hante les cafétérias, les diners, les bars, les trous à rats de Greenwich Village. Il fait la manche, couche dehors, vêtu de guenilles qu'il porte « avec une espèce de désinvolture triste ».
Son passé, qu'il raconte volontiers en échange d'un verre, est troublant : il aurait fait Harvard, aurait été journaliste... Surtout, il se vante d'un secret, prétend être l'auteur du plus long manuscrit jamais écrit, onze fois plus long que la Bible et en perpétuel chantier : Une histoire orale du monde ? celle des vingt mille personnes qui se sont confiées à lui. Joseph Mitchell, journaliste au New Yorker, est obsédé par l'idée de le lire et de le faire publier.
C'est sa propre « quête » du manuscrit qu'il raconte. Mais ce manuscrit, qui se dérobe sans cesse, a-t-il jamais existé ? L'entreprise de Joe Gould, accumulation d'un hypothétique trésor fondé sur la vie elle-même, confine à la folie, comme l'obsession de Mitchell à la valider. Plus on s'enfonce dans Le Secret de Joe Gould, plus ce livre fascine par sa vertigineuse mise en abîme : qui est dupe de l'autre ? qui est le fou littéraire ? La profondeur des interrogations qu'il fait naître, sur les rapports entre la vérité et la fiction, la mémoire et l'oubli, l'usage de la vie, fait de ce texte en lui-même un trésor : un livre-culte, célébré par de grands écrivains (Rushdie, Martin Amis, Julian Barnes…), que l'on brûle de faire découvrir.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

par (Libraire)
2 mai 2013

Une poésie de cette vie faite de crasses, de bouteilles, de solitude et de mots

Un Aristo des trottoirs de Manhattan, excentrique, verbe haut, flamboyant. Joe Gould, voilà le personnage du roman. Personnage réel. A lui tout seul une œuvre de fiction. Sa vie est racontée par la plume de Joseph Mitchell, grand journaliste du ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Joseph Mitchell
Plus d'informations sur Sabine Porte