EAN13
9782940055913
ISBN
978-2-940055-91-3
Éditeur
Dogana
Date de publication
Nombre de pages
137
Dimensions
21 x 16 x 1 cm
Poids
268 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Cent dix-sept poèmes

traduit de l'américain par Philippe Denis

De

Traduit par

Dogana

Offres

Née en 1830, Emily Dickinson n’a pour ainsi dire jamais publié de son vivant. Les brèves énigmes qu’elle jetait sur la page – rarement plus de dix vers – sont soumises à une telle tension interne que cela explique qu’elles n’aient guère été comprises dans le milieu et à l’époque où cette jeune fille de bonne famille a vécu. Cette manière d’affirmer par petits décrets, portés par une syntaxe aussi éruptive que la pensée qu’elle sous-tend, ne pouvait que dérouter. En avance sur son temps, elle échafaude pour elle-même une géométrie imaginaire qui renverse pas mal de certitudes acquises.
Son œuvre ne fut réellement comprise qu’après la Seconde Guerre mondiale et c’est au cours d’un séjour aux Etats-Unis fin des années 60 que Philippe Denis la découvre et décide aussitôt de la traduire, ce qu’il n’a cessé de faire depuis cette date. A vrai dire la rencontre entre ces deux voyageurs-rêveurs apparaît presque inévitable tant l’inventaire de leurs petites possessions révèle de biens communs.
Fidèles à nos précédentes expériences, nous avons confié à un poète la tâche de faire entendre dans sa propre langue la voix du modèle admiré. Le présent recueil reprend l’édition des 47 Poèmes déjà publiés à La Dogana en 2003 et les complète de soixante-dix autres, retravaillés au cours des ans. La traduction de ces 117 poèmes est en outre précédée d’une Lettre de Michel Deguy et suivie d’une postface de Florian Rodari.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Philippe Denis