Oh, Boy !

Marie-Aude Murail

École des Loisirs

  • par (Libraire)
    20 avril 2016

    Subtilité des émotions de l'enfance

    "Oh Boy" parvient à mettre en mots les émotions de l'enfance, le trop plein de joie et de peine dans les petits cœurs. Il apprend beaucoup aux plus petits comme au plus grands...


  • par (Libraire)
    27 août 2015

    « L”humour est une déclaration de dignité, une affirmation de la supériorité de l'homme sur ce qui lui arrive! »
    Cette citation de Romain Gary introduit le roman de Marie-Aude Murail et plane comme un adage au-dessus des trois petits Mourelevent tout au long de leur histoire.
    Âgés de 5 à 14 ans, Siméon, Morgane et Venise vont voir leur vie bouleversée après la disparition de leur père et la mort de leur mère. Orphelins, sans famille, les voilà au crochet de leur assistante sociale qui tente désespérément de leur trouver un foyer décent. Après de nombreuses recherches, elle découvre l'existence de deux personnes susceptibles de leur être apparentées : une demi-sœur, pincée et complètement antipathique et un demi-frère, homosexuel et totalement déjanté. La tutelle va finalement leur être soumis à tout les deux mais qui remportera gain de cause ?
    Un roman qui ose soulever de nombreux problèmes et parler de sujets tabous, à la fois grave et amusant. Il enchantera tous les enfants dés 12 ans.


  • par (Libraire)
    30 mai 2015

    Barthélémy Morlevent, 26 ans, est dépassé par les événements. Trois demi-frère et soeurs lui tombent du ciel: Siméon (14 ans), Morgane (8 ans) et Venise (5 ans) car il est leur seule famille. Ou presque. Car il a déjà une demi-sœur, plus âgée, plus "rangée" aussi. Lequel de ces deux aînés "héritera" de la jeune fratrie, dont les membres ont juré de ne pas se séparer ?

    Marie-Aude Murail a le chic pour parler de sujets très durs, très graves mais d'une façon toujours parfaite. Il n'y a ni vulgarité, ni outrance dans le propos et surtout ni pathos. Elle dédramatise des situations terribles. Oh boy! est un livre d'apprentissage dans tous les sens du terme, à la fois pour les héros mais aussi pour le lecteur.
    L'écriture de Marie-Aude Murail est sublime comme d'habitude, des phrases percutantes, du vocabulaire recherché et un style particulièrement fluide.

    Ce roman, écrit il y a 12 ans déjà, n'a pas pris une ride. L'auteure aborde à la fois: l'abandon, la mort, le monde judiciaire, la maladie, les femmes battues, les familles recomposées et les relations familiales et enfin l'homosexualité, sans être ni lourd ni vulgaire. Tout coule de source et malgré des sujets très durs l'ensemble est étonnamment léger. Le lecteur apprend autant que les enfants Morlevent. Un livre excellent pour aborder beaucoup de sujet qui peuvent être difficile de partager avec ses enfants.

    Un roman sur l'amour et la tolérance, le respect des uns et des autres.

    Un énorme coup de cœur et chapeau bas à l'artiste!

    A partir de 12 ans.