L'homme qui aimait trop les livres

L'homme qui aimait trop les livres

Allison Bartlett Hoover

Pocket

  • par (Libraire)
    7 mai 2020

    Quand l'homme aux 200000 dollars de livres dérobés croise le chemin de Ken Sanders, libraire d'anciens et détective autoproclamé, ça donne l'histoire dingue d'une traque rocambolesque et excentrique dans l'univers fascinant du livre rare.
    Si vous ne voulez pas l'acheter, volez-le !

    Allan


  • par (Libraire)
    11 février 2020

    Coup de cœur de la chouette

    Une incroyable enquête menée par une journaliste qui s'est intéressée au premier "serial voleur"... de livres rares ! Épatant !


  • par (Libraire)
    8 février 2020

    Pour les amoureux des livres, cet ouvrage est fait pour vous!

    La cavale d'un voleur de livres, un libraire tenace qui s'improvise détective... résultat, une enquête palpitante dans l'univers fascinant des livres anciens !!!

    Conseillé par Chloë


  • 24 janvier 2020

    Conseillé par Marie-Laure

    Imaginez une traque sans fin entre un libraire obstiné et un voleur de livres anciens. Ce n’est pas un film, ces deux personnes existent réellement. Allison Hoover Bartlett nous raconte cette histoire dans ce récit passionnant qui va ravir tous les amoureux des livres. John Gilkey n’est pas un voleur comme les autres ; il ne vole pas pour revendre mais pour posséder ces éditions exceptionnelles. Quant à Ken Sanders, il n’est pas non plus un libraire comme les autres. Il gère un magasin spécialisé en livres rares à Salt Lake city et était entre autres, ami avec Edward Abbey. En 1999, il intègre le syndicat des libraires avec pour mission de démasquer les escrocs tel que John Gilkey. Allison Hoover Bartlett, en bonne journaliste a rencontré les deux hommes et nous en dresse un portrait saisissant. Elle décrit aussi son entrée dans cet univers de collectionneurs. Une enquête palpitante dont on ressort encore plus amoureux des livres qu’on ne l’était déjà.

    © Page des Libraires


  • par (Libraire)
    8 janvier 2020

    Une pépite

    Cette enquête racontée par une journaliste du New York Times de manière très romanesque est une petite pépite. Construit comme un polar, nous nous délectons des aventures picaresques de cet anti-héros des temps modernes. De plus, ce livre ravive l'envie de lire ou relire les grands classiques qui font le patrimoine mondial de la littérature. À consommer sans modération.